Le trésor de l’île sans nom : yo-ho, a pirate’s life for me !

le-tresor-de-l-ile-sans-nom
Le trésor de l’île sans nom, de Gilles Abier et Mini Ludvin (Poulpe Fictions, 2018)

Je me laisse porter par la farniente de l’été, plongée dans des lectures ou occupée à penser et observer le ciel… et j’en oublierais presque que j’ai des chroniques à écrire (non mais !).
C’est pour vous présenter un nouveau titre de chez Poulpe Fictions, sorti en mai dernier, que je reprends le clavier aujourd’hui. Vous avez sans doute dû le voir un peu partout, Le trésor de l’île sans nom de Gilles Abier et Mini Ludvin était en bonne place dans les rayons des librairies ces derniers mois, tout comme sur les réseaux sociaux.
Et il me donnait particulièrement envie, parce que les histoires de piraterie, c’est mon truc ! (et aussi parce que j’ai eu un coup de cœur sur la couv’, mais chuuut)

Alors, ça donne quoi ?
Je n’ai pas du tout été déçue par ce premier tome, l’intrigue est enlevée, pleine de rebondissements et l’on ne s’ennuie pas une seconde.
Le contexte narratif redonne de la fraîcheur au récit de piraterie classique : les protagonistes sont des enfants de pirates, élevés sur une île perdue au milieu de l’océan et instruits par une préceptrice sur l’ordre de leurs parents qui tiennent à ce que leurs rejetons aient toutes les clés en main pour mener une vie plus stable que celle d’un pirate. Mais comment tourner le dos à l’esprit d’aventure, surtout lorsqu’on est un enfant de pirate ? Et d’autant plus lorsque le trésor caché sur l’île se retrouve soudain menacé !

Cette bande d’enfants soudée, qui se fait appeler les Coquins, rappelle les enfants perdus du Pays Imaginaire, qui se prennent en main en l’absence des parents et décident librement de leur destin. L’écriture de Gilles Abier leur donne vie de manière efficace et humoristique, et les rend tout de suite très attachants. L’onomastique choisie est par ailleurs très amusante : Morbleue, Flibuste, Babord & Tribord, les enfants portent des noms dignes des meilleurs forbans ! Leur débrouillardise est à la hauteur de leur lignée, et il est évident qu’ils sont faits pour devenir de grands pirates.

On embarque avec plaisir à leurs côtés pour vivre ces aventures, mais la fin m’a laissée sur ma faim (ah, la richesse des sonorités de la langue française !) ; je l’ai trouvée un peu trop expéditive et m’attendais à ce qu’elle s’attarde un peu plus sur Fantine et sa décision, ainsi que sur la réaction des parents une fois revenus sur l’île, mais il s’agit sans doute là d’un moyen de ménager le suspense en attendant le second tome !

mini-ludvin-illus

Mon coup de cœur pour les illustrations de Mini Ludvin s’est confirmé avec cette lecture. Son style, dans lequel je retrouve avec plaisir des inspirations japonisantes, est à croquer et il serait parfait pour un album de bande dessinée ! Elle a un talent particulier pour définir des palettes de couleurs harmonieuses et les exploiter au mieux. Je vous invite à vous rendre sur son Tumblr pour admirer ses dessins !

Joyeux et fantasque, Le trésor de l’île sans nom a tous les ingrédients pour séduire de nombreux lecteurs, et ce premier tome donne le ton des aventures qui attendent nos héros !
En attendant de lire la suite, un autre roman de Gilles Abier, Stéréotypes (Actes Sud Junior, 2018), m’attend dans ma bibliothèque, et il est grand temps que je le lise !

Je suis ravie d’avoir pu lire ce roman, et je remercie de tout cœur l’équipe de Poulpe Fictions pour l’envoi !
Est-ce que vous l’avez lu également ? Ou bien projetez-vous de le lire bientôt ? En espérant que cette chronique vous en ait donné l’envie !

Publicités

3 réflexions sur “Le trésor de l’île sans nom : yo-ho, a pirate’s life for me !

  1. Depuis que je suis tombée amoureuse de Viser la lune, je suis avec avidité tes chroniques pour me tenir au courant de leur catalogue ^-^ mais je n’ai pas encore eu l’occasion de lire d’autres titres… alors qu’ils ont l’air tellement bien !

    Aimé par 1 personne

    1. Ooh c’est gentil ! J’espère que tu trouveras un moment pour lire Le trésor de l’île sans nom ou Opération Groenland ! 😀 Il y a tout plein d’autres titres sortis depuis que je n’ai pas eu l’occasion de découvrir non plus x)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s