Boom, ou la déflagration des mots ~ présentation de la collection D’une seule voix (Actes Sud Junior)

boom_asj.jpg
Boom de Julien Dufresne-Lamy (Actes Sud Junior, 2018)

« Tu es parti avec ma tranquillité. Je ne dors plus, je vis mal, mes nuits sont bruyantes et mes journées deviennent de longs tunnels silencieux. »

Ce sont les mots d’Étienne. Étienne qui se remémore, par bribes douloureuses et étourdissantes, son meilleur ami Timothée et le jour de sa mort, sur le pont de Westminster.
Les épisodes narratifs, tantôt hagards, tantôt nostalgiques, s’entrecroisent pour remonter jusqu’à l’attentat du 22 mars 2017, instant traumatisant implacable, et ouvrent des perspectives sur la « nouvelle » vie que le narrateur va devoir apprivoiser.

Dans sa dualité, ce texte – difficile, on va bien l’avouer – permet de vraies respirations et des incursions dans le quotidien passé des meilleurs amis qu’étaient Étienne et Timothée. Je ne saurais pas bien dire ce qui fonctionne à ce point si bien que chaque mot, chaque phrase semble à sa place et touche en plein cœur. En refermant le livre, j’étais une lectrice bouleversée, des larmes plein les yeux et je ressentais toute la peine et l’espoir d’Étienne.

« Depuis que tu t’es fait la  malle, j’ai les mots qui se tordent dans la bouche. Les mots qui crochent. Les mots qui, par mégarde, tombent toujours à côté. »

Boom m’a tellement hantée dans les jours qui suivent, que j’ai décidé de m’en servir pour une médiation de lecture à voix haute que l’on devait concevoir pour un cours de master. Et c’était comme une évidence, car les romans de la collection « D’une seule voix », puissants et incisifs dans leur utilisation du monologue narratif, se prêtent par définition complètement à la lecture à voix haute.

Cette collection, initiée par Jeanne Benameur et Claire David, est aujourd’hui perpétuée par François Martin et Thierry Magnier, dans ce format culte de la littérature Actes Sud, arborant un visuel de couverture minimaliste, attirant et aisément identifiable.
Les livres donnent à lire et à entendre des voix adolescentes multiples et bouleversantes, et je crois bien que je vais me lancer le défi de lire tous les titres de la collection.

Après le roman de Julien Dufresne-Lamy, j’ai enchaîné avec Highline de Charlotte Erlih dans la même collection, qui nous emporte loin, loin au-dessus du sol, en équilibre sur une sackline qui s’étire entre deux tours d’immeuble… Je ne veux pas trop vous en révéler pour vous donner envie de le découvrir (c’est le challenge avec ces courts romans, les pitcher sans trop en dire…).

Et puis mes prochaines lectures seront très certainement Cheval Océan de Stéphane Servant et Ma tempête de neige de Thomas Scotto, que Tom de La Voix du livre m’a vivement recommandés 😀

Sans oublier Tout foutre en l’air d’Antoine Dole, que j’ai reçu de la part d’Actes Sud Junior (merci encore à eux !) :

tout-foutre-en-l'air.jpg

J’espère de tout mon cœur que cette petite présentation vous aura convaincus de découvrir cette collection qui mérite vraiment que l’on parle d’elle, parce qu’elle repose sur des ressorts vraiment efficaces et poignants (le monologue intérieur, les émotions à fleur de peau, un format court et un rythme puissant…) et que ses textes uniques en leur genre, même s’ils répondent aux adolescents, parlent à tous.

Si d’aventure il vous arrive d’ouvrir l’un de ces livres, lorsque vous en découvrirez les premiers mots, n’hésitez surtout pas à les faire résonner dans l’air, au milieu d’une pièce, au détour d’une rue, à l’abri d’un arbre, dans un murmure entre les rayons d’une librairie… ils sont fait pour la magie de la lecture à voix haute !

N’hésitez pas à visiter la page de la collection pour y dénicher des idées lecture pour les vacances !

P.S. : Je suis désolée de cette longue période sans nouvel article, ces dernières semaines ont été infernales (dossiers de fac – mémoire à rendre – animation à la BnF – soutenance à préparer – entretiens et dossiers de candidatures de masters…), et je n’avais vraiment aucun temps à consacrer à L’oiseau, mais c’est ENFIN les vacances – et l’été ! – et je vais avoir désormais pleiiin de temps pour le blog  !

Merci encore et toujours pour votre soutien, et merci aux partenaires !

Publicités

8 réflexions sur “Boom, ou la déflagration des mots ~ présentation de la collection D’une seule voix (Actes Sud Junior)

  1. ENFIN un article qui présente cette collection! 😀 Ca fait longtemps que je la vois passer , sans jamais avoir le temps de m’y attarder…. heureusement que tu es là ^^ sinon j’aurai cru encore plus longtemps que c’était une collection de théâtre!
    (pourquoi? Aucune idée x) )
    Sinon, challenge de « pitcher ces courts romans sans trop en dire » réussi 😉 J’ai une envie de lire extraordinaire, et je vais enfin avoir du temps ! Un passage à la médiathèque s’impose 😉 (en mettant dans la case « déni » de mon cerveau tous les livres en pile qui attendent que je les lise x) )
    Bref, encore un super article 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Aaaah je suis vraiment ravie que cet article soit tombé à point nommé pour toi alors 😀
      Ouii, c’est vraiment compliqué, j’avais envie de pitcher tous les romans que j’ai cités, mais en même temps je trouve que les titres parlent déjà un peu d’eux-mêmes et intriguent suffisamment pour avoir envie de les ouvrir 🙂
      Quand tu en auras lu, j’espère que tu viendras me donner ton avis !!
      Merci d’être passée ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s