[Janvier 2018] Le (très en retard) book haul du début d’année !

georgia_banner.jpg
© Benjamin Chaud (2016)

Pfiou ! Bon, ces derniers temps le blog est alimenté au compte-goutte, la faute à un début d’année difficile de mon côté, autant émotionnellement que productivement (l’un implique l’autre en vérité, et vice-versa d’ailleurs).
Et dire que L’oiseau lit va bientôt fêter ses 1 an d’existence ! (sachez que j’ai quand même pensé à préparer une petite surprise pour l’occasion… :P)

J’avoue que je me sens un peu coupable d’avoir délaissé mon pauvre oiseau ces derniers mois… Ce n’est pourtant pas l’envie de publier qui me manquait ! Mais je n’arrivais à rien : me concentrer pendant plusieurs heures pour travailler à tout ce qui m’attend, c’était comme qui dirait « mission impossible » !
Maintenant que je commence à remettre doucement en route la machine à productivité, il me suffira juste de bien m’organiser pour planifier comme avant des horaires d’écriture et repartir du bon pied ! Mais ça demande toujours un temps de réadaptation…
*et il ne vaut mieux pas que songe à la liste d’articles qui attendent d’être rédigés, ouh lala*

Trève de blabla inintéressant, il était grand temps de vous présenter le book haul de janvier. J’ai fait le plein de livres fort attirants et intéressants, comme vous allez le constater toute de suite !
J’aurais pu regrouper les mois et faire un maxi book haul Janvier-Février-Mars, mais le déséquilibre est tel (je n’ai acheté qu’un seul livre le mois dernier) que c’eût été risquer de rendre la chose indigeste pour vous. Par contre je regrouperai certainement février avec mars 🙂

On commence les festivités avec un duo de romans de Manon Fargetton, Le Livre de toutes les réponses sauf une, et l’intégrale de la série Le suivant sur la liste, que j’ai remportés au concours de Noël organisé par Rageot (je n’arrive toujours pas à comprendre comment j’ai pu avoir cette chance, merci Fée Bleue !).
Merci encore à la maison d’édition et à la community manager pour l’envoi (elle se reconnaîtra !)

bookhaul_manonfargetton.JPG

J’ai également reçu durant le mois de janvier les nouveautés romans YA d’Actes Sud Junior, Coupée et deux de Charlotte Erlih et Stéréotypes de Gilles Abier.
Ayant beaucoup apprécié La sublime communauté, je m’attends à aimer aussi Stéréotypes, qui fait partie de la même collection.
Un grand merci à l’équipe Actes Sud Junior pour ces envois !

bhjanvier_asj.JPG

J’enchaîne avec les deux très jolies nouveautés de février de Michel Lafon, que mon ami illustrateur David Gilson m’a très gentiment offertes ❤
Il s’agit des tomes 1 de Simon Thorn d’Aimée Carter, et d’Étoile, la série sur la danse de Marie-Claude Pietragalla. David en a illustré les couvertures (ne sont-elles pas magnifiques ?), et l’intérieur pour le roman Étoile.
La belle surprise, c’étaient les superbes dédicaces que David a pris le temps de faire pour moi sur les pages de garde ❤ Je vous les montre juste en-dessous, ses dessins sont bien trop beaux pour être cachés !
Merci encore à toi David !

bookhaul_davidgilson.JPG

Pour continuer, mon Papa m’a fait une surprise avec le dernier roman d’Éric Faye. J’avais découvert cette auteur avec son texte Nagasaki, paru en 2010, un court mais non moins intense roman qui s’inspire d’un fait divers japonais pour le moins étonnant, et qui avait remporté le prix du roman de l’Académie française, rien que ça ! Je vous le conseille 🙂
Cet auteur a l’air de s’intéresser particulièrement au Japon, donc je suis curieuse de découvrir Éclipses japonaises. Merci Papa ! ❤

J’ai également acheté, un peu sur un coup de tête, Les grandes marées de Jim Lynch. J’en ai lu une chronique sur la blogo, et plusieurs détails du pitch m’avaient vraiment donné envie de lire ce roman…

bookhaul_faye_lynch.JPG

Et puis, il y a le petit dernier des cadeaux de Noël, de la part de mon chéri (merci à toi !! ❤ ) : un album pour le moins singulier, écrit par William Joyce lui-même et qui comporte des crayonnés et artworks de ses premiers projets littéraires, ainsi que des textes sur sa vie et sa manière de travailler. C’est un petit livre très sympathique, et il mériterait d’être étoffé dans une nouvelle version avec des dessins de Guardians of Childhood par exemple !

bookhaul_joyce

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et enfin, mon autre achat de janvier, et non des moindres, le fabuleux livre-disque Georgia de Timothée de Fombelle et Benjamin Chaud !!!
J’avais déjà mes billets pour aller voir l’adaptation scénique du livre, et je me suis dit qu’il serait peut-être sympa de me plonger dans l’album avant de le découvrir à La Cigale ! Dès la première écoute, je suis tombée amoureuse de l’histoire et des chansons, que j’ai eu dans la tête pendant de longues semaines, et que j’écoute très souvent en boucle.
En plus d’offrir une magnifique histoire d’amitié et de confiance, je trouve merveilleux de pouvoir chanter la poésie des mots de Timothée de Fombelle grâce à cet album !

Parmi mes préférées figurent « Le vol plané », « Ce qui te manquerait », « Fragile », « Ne pars pars »
Pour celles et ceux qui ont écouté l’album, quelles sont vos favorites ?

bookhaul_georgia

C’en est fini avec ce nouveau book haul, j’espère que vous l’aurez lu avec joie !
Très bonnes lectures à tous, et à bientôt 🙂

Et si on se quittait sur quelques jolies paroles de Georgia ?

Au fond des instruments de musique
Il y a des papiers pliés en huit
Des histoires cachées depuis toujours
Mots d’amour sous la peau des tambours

On trouve des alliances dans les trompettes
Tout usées par les années qui passent
Deux initiales, une nuit de fête
Gravées au ventre d’une contrebasse…

 


3 réflexions sur “[Janvier 2018] Le (très en retard) book haul du début d’année !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s