[Avril 2017] Butin bibliothèque : vers la poésie et le théâtre jeunesse

IMG_5417

Contre toute attente, voici le petit butin bibliothèque du mois d’avril !
Je ne pensais pas emprunter quoi que ce soit ce mois-ci, étant donné que j’avais déjà fort à faire avec mes précédents emprunts, mais c’était sans compter sur un cours de master particulièrement intéressant lors duquel nous avons parlé théâtre et poésie jeunesse – les pauvres genres trop souvent ignorés de la LJ.

> Du côté de la poésie :

Il nous a été demandé de lire l’album Ceci est un poème qui guérit les poissons de Jean-Pierre Siméon (éditions Rue du Monde, 2005) afin d’approfondir l’entrée en matière concernant la poésie jeunesse, donc je découvrirai avec grande curiosité ce livre qui s’attache à répondre à la question « Qu’est-ce qu’un poème ? » tout en montrant que la poésie ne se laisse pas facilement enfermer dans une définition précise.

À ce jour, mon seul contact avec un album utilisant l’intertextualité poétique a été ma lecture, l’été dernier, de Je serai cet humain qui aime et qui navigue de Franck Prévot et Stéphane Girel (éditions HongFei, 2016), mettant en scène un petit garçon qui entend un coquillage magique lui raconter un poème que lui seul est en mesure de comprendre.
Une très belle découverte, qui m’avait donné les larmes aux yeux (je m’émeus facilement, oui oui ^^’). On y reconnaît quelques vers empruntés à Baudelaire ou encore Verlaine, notamment le fameux poème « Mon rêve familier » qui apparaît à la fin de l’histoire, transposé et réadapté par l’enfant :

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant devient « Je fais souvent ce rêve qui dérange et surprend », et ainsi de suite.

14567109
Je serai cet humain qui aime et qui navigue de Franck Prévot et Stéphane Girel (éditions HongFei, 2016)

(Ouh, la belle digression :D)
En tout cas, je vous conseille vivement cette lecture, le titre lui-même est déjà un poème à lui tout seul (vous sentez les embruns et le rythme des vagues ? non ? bon > <)

> Du côté du théâtre :

Comme je le disais plus haut, nous avons également parlé théâtre lors de ce cours, et notamment de trois collections particulièrement connues dont celle des éditions Théâtrales Jeunesse à laquelle appartiennent les trois pièces de Suzanne Lebeau que j’ai empruntées.
Cette dramaturge québécoise a pour mérite d’aborder dans ses écrits des sujets graves de manière paradoxalement très douce et intelligente. J’ai donc fort hâte de découvrir comment elle s’y prend.

J’ai opté pour :
L’ogrelet (2003)
Le bruit des os qui craquent (2008)
Petite fille dans le noir (2012)

Et puis, j’ai également emporté Allez, Ollie, à l’eau (pièce publiée en 2014 dans la collection théâtre co-éditée par Heyoka Jeunesse et Actes Sud-Papiers) de l’auteur anglais Mike Kenny qui donne depuis longtemps à la France la primeur de la publication de ses textes, et qui est particulièrement connu dans le monde du théâtre jeunesse.

Il faudra aussi que j’aille investiguer auprès des recueils de poèmes édités pour la jeunesse, et tout ça me servira de première base tout à fait réjouissante pour la découverte du répertoire poétique et théâtral jeunesse contemporain 🙂

> Et les petits derniers, qui n’ont rien à voir avec la poésie et le théâtre :

Ayant récemment fait connaissance avec la très engagée collection « Ceux qui ont dit non » de Actes Sud Junior par la lecture de Sophie Scholl, non à la lâcheté (écrit par Jean-Claude Mourlevat), j’avais envie de poursuivre ma découverte de ces petits livres très instructifs et ai donc emprunté celui consacré à Rosa Parks.
Je pense que je vous parlerai très prochainement de cette collection parce qu’elle a une grande portée pédagogique et parce que j’adore les livres historiques !

Rosa Parks, non à la discrimination raciale de Nimrod (collection Ceux qui ont dit non, Actes Sud Junior, 2014).

(Vous remarquerez peut-être que la miniature de Rosa Parks ne correspond pas à l’édition qui figure sur la photo de mon butin ; l’exemplaire que j’ai emprunté est la première édition des livres de cette collection, la maquette ayant changé en 2014.)

Et pour finir, Comment j’ai écrit un roman sans m’en rendre compte de Annet Huizing (Syros, 2016) s’est glissé dans ce butin bibliothèque, parce qu’il était en devanture du rayon jeunesse et qu’il m’intriguait déjà depuis un moment. On verra ce que ça donne 🙂

C’est tout pour ce book haul du mois d’avril 😀
J’en profite pour vous souhaiter de belles découvertes livresques (même si le mois est déjà bien entamé).

Publicités

6 réflexions sur “[Avril 2017] Butin bibliothèque : vers la poésie et le théâtre jeunesse

  1. Très sympa! L’album « Je serai cet humain qui aime et qui navigue » a l’air… sublime (rien que le titre est magnifique ♥ )
    C’est vrai qu’on entend peu (pas du tout) parlé de la poésie/du théâtre jeunesse. Même si le MOOC sur la littérature jeunesse, on a « juste » parlé du roman et de l’album (et du paysage éditorial, et des livres numériques), mais pas de poésie et de théâtre. C’est vrai que ça manque… C’est ce que je me suis dit aussi quand j’ai lu le catalogue de théâtre de l’Ecole des loisirs que j’avais pris à Montreuil.

    Quand j’étais en primaire, je faisais du théâtre, et ma prof nous avais fait jouer (et avait adapté) « Où sont les mamans » de Claude Ponti (et une autre pièce dont je ne me souviens plus du nom, mais qui parlait de biquette, de loup et de goûter volé, mais je ne sais pas si c’est le même auteur).
    Encore aujourd’hui, je me délecte de lire La Trilogie 2 (c’est le seul que j’ai). Je te le conseille fortement 🙂 !

    J'aime

    1. Ah tu participes au MOOC LJ ? C’est cool ça 😀
      J’avoue m’être inscrite, par curiosité pour les éventuelles informations que ce MOOC pourrait m’apporter en plus de mon master de LJ. J’ai fait le premier module mais je n’ai absolument pas eu le temps de regarder les autres > < Donc je pense que j'irai regarder les contenus quand j'aurai rendu mes devoirs de fac du mois d'avril ^^' Mais de toute façon je n'aurai pas le temps de m'investir dans les travaux du MOOC :/ En même temps, c'était risqué d'avance xD

      Oh j'irai jeter un œil à cette pièce de Ponti, merci pour la suggestion 🙂

      J'ai fait du théâtre aussi, mais pendant le collège, et je ne me souviens pas qu'on nous ai fait jouer du théâtre jeunesse…

      J'aime

      1. Oui, j’aime beaucoup ^^ j’ai presque fini d’ailleurs… (même si ça fait deux semaines que je n’y ai pas touché ^^ )
        Il y a eu pas mal de problème au final dans les quizz, les rendus de devoirs etc. 🙂 mais globalement ça s’est bien passé 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s